Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Psaume 144

Psaumes 105

Du temps pour la Création

Livret à destination des églises chrétiennes
en vue du Temps liturgique pour la création
(1er septembre - 4 octobre)

 

Edité par le réseau œcuménique régional Justice, Paix et Sauvegarde de la création (JPSC)- Alsace Moselle avec le soutien de l’Eglise catholique, Diocèse de Strasbourg, de l’Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine et de l’Ami Hebdo
édition de juillet 2008

INTRODUCTION AU DOSSIER


L’origine du « Temps pour la création »

En 1989, Démétrios 1er, patriarche de Constantinople, décide de consacrer le premier jour de l’année liturgique orthodoxe (le 1er septembre) à la protection de l’environnement. Il invite alors le monde orthodoxe et chrétien à « élever chaque année, en ce jour, des prières de remerciement pour le grand don du monde créé, prières de supplication pour sa protection et pour son salut ».

En 1997, le deuxième rassemblement œcuménique de Graz recommanda aux Eglises de consacrer un jour à une fête pour la création.

La proposition est reprise en 1999 par l’ECEN (European Christian Environmental Network), qui propose la période allant du 1er septembre au 2ème dimanche d’octobre comme Temps pour la création. Ce temps inclut certaines fêtes liturgiques déjà présentes dans les différentes églises chrétiennes : la fête des récoltes pour les églises protestantes, la fête de St François pour l’église catholique.

Rappelons aussi l’engagement plus récent pris par le Conseil des Eglises européennes (KEK) et le Conseil des Conférences Episcopales Européennes (CCEE) dans la Charte Œcuménique signée en 2001 à Strasbourg (§ 9, Sauvegarder la création) :

« Dans notre foi en l'amour de Dieu, le créateur, nous reconnaissons avec gratitude le cadeau de la création, la valeur et la beauté de la nature. Mais nous voyons avec effroi que les biens de la terre sont surexploités sans considération de leur valeur propre, sans tenir compte de leur caractère limité et sans égards pour le bien des générations futures.

Nous voulons coopérer ensemble à créer des conditions de vie durables pour l'ensemble de la création. Responsables devant Dieu, nous devons dégager et développer des critères communs pour déterminer ce que les hommes peuvent sans doute faire d'un point de vue scientifique et technologique, mais ne doivent pas faire d'un point de vue éthique. En tout cas, la dignité unique de chaque homme doit garder sa priorité par rapport à ce qui peut être fait par la technique.

Nous recommandons d'instituer une journée œcuménique de prière pour la sauvegarde de la création dans les Églises européennes.

Nous nous engageons :

• à promouvoir le développement d'un style de vie, selon lequel, à l'encontre des pressions économiques et consuméristes, nous mettons l'accent sur une qualité de vie responsable et durable;

• à soutenir les organisations ecclésiales agissant pour l'environnement et les réseaux œcuméniques dans leur responsabilité pour la sauvegarde de la création. »


Malgré de telles exhortations, la confession du « Dieu créateur du ciel et de la terre », premier article de notre Credo n’a pas encore de place avérée dans le cheminement liturgique, alors même qu’il est urgent qu’une conscience nouvelle surgisse pour répondre aux défis du présent et de l’avenir.

Notre proposition

L’action du groupe œcuménique Justice, Paix et Sauvegarde de la création – Alsace depuis octobre 2005 (Colloque Vers une meilleure sauvegarde de la création au Liebfrauenberg) fait écho à ces prises de position. Il veut aider les Eglises chrétiennes à se tourner davantage, dans la louange, vers le Dieu créateur, et, en conséquence, à prendre leurs responsabilités dans la prise en compte des problèmes environnementaux.

C’est pourquoi nous invitons les communautés locales à des initiatives œcuméniques lors du Temps dit « pour la création », entre le 1er septembre et le 4 octobre : journée paroissiale sur un sujet environnemental, conférences, débats, célébrations liturgiques, animations pour les enfants et les jeunes.

Cette brochure veut être une aide à votre réflexion, et à la préparation de tels événements. Elle rassemble des textes théologiques, des propositions liturgiques, des pistes d’animation-jeunesse, et des pistes d’action. Parmi ces textes, certains ont été tirés d’un fond documentaire existant, d’autres ont été rédigés, ou revus pour l’occasion. Que leurs auteurs en soient vivement remerciés. Vous trouverez également dans ces pages un certain nombre de partenaires régionaux engagés dans la protection de l’environnement.

Nous espérons qu’elle sera utile à votre prière et à votre engagement, individuel et communautaire pour la sauvegarde de la création. L’urgence nous presse, mais ce n’est que dans une confiance renouvelée au Maître des cieux et de la terre que nous apporterons une réponse authentique aux questions du présent.

Pour s’informer sur le Temps pour la création :

- Un temps pour la création de Dieu. Un appel aux églises européennes, Publication du Réseau Chrétien pour l’environnement (ECEN) et de la Conférence des Eglises Européennes, 2006

(Disponible auprès de J.N.Petit, adresse ci-dessous)

Contact Réseau Oecuménique Régional JPSC-Alsace

Coordinateur : Alain Spielewoy, 25 rue Georges Sand, 68200 Mulhouse
Tel : 03 89 60 40 04 ; email : mission.industrie@orange.fr

Julien Nathanaël Petit, 1, rue des Chanoines, 68500 Guebwiller
Tel : 03 89 76 91 57 ; email : jn.petit@yahoo.fr

Jean-Michel Abt, 4 rue Werinhar, 67000 Strasbourg
Tel : 03 88 35 77 48 ; email : jean-michel.abt@laposte.net

(charte du réseau disponible auprès du coordinateur)